Vous n’avez pas manqué de voir que l’on trouve de plus en plus de constructions en palettes de bois, les palettes utilisées dans la manutention. On en trouve tant que, paradoxalement, on trouve même des produits prêts à l’emploi dans les magasins de bricolage et d’aménagement conçus à partir de ce qui devrait être du recyclage ! Le produit perd tout sens puisque finalement c’est la touche personnelle qui fait l’intérêt d’une construction à base de palette. Enfin, c’est ce que je vais faire découvrir à mon adolescent cet été.

Le contexte

Allez, je vous explique comment j’ai eu l’idée de faire des meubles en palettes ! Mon plus grand fils, ado, est en cursus scolaire dans la filière bois. Avec une année perturbée par le confinement et des stages professionnels rendus complexes, la pratique n’a pas été trop de mise cette année. Et il ne voulait pas perdre la main cet été. De l’autre, j’ai deux jeunes enfants en préscolaire : des petites jambes qui adorent gambader dans le jardin. Comment concilier tout ça ? Et c’est avec un déclic que j’ai eu l’idée de faire du mobilier de jardin en palette. Pas cher, amusant à faire et pour tout le monde !

Les possibilités

L’imagination pour le bricolage, c’est pas trop mon fort alors j’ai cherché un peu sur Internet et j’ai trouvé plein de bonnes idées. Il y a évidemment le petit salon de jardin adapté en taille, ça c’est un classique. On trouve aussi facilement à faire des tables basses façon table de pique-nique. Perso, j’aime bien la version avec les bacs à l’intérieur pour mettre du sable (ou du sable magique ou ranger quelques figurines). J’ai beaucoup aimé le lit suspendu (pas trop haut quand même) et le hamac (enfin, son support). On peut même faire des cabanes entières avec finalement pas grand chose. Mon choix s’est d’ailleurs arrêté sur la table avec les bacs intégrés. 

Les outils nécessaires ?

En fait, je pensais faire une bonne affaire avec ma palette pour bricolage, mais pas exactement. Bon, concernant les palettes, j’ai regardé sur le bon coin tout simplement. On en trouve à quelques euros pièces, bien moins cher que les 20 € à Castorama par exemple. Et il y a même des entreprises et commerces qui les laissent en libre-service en extérieur. Donc, si on accepte de faire quelques kilomètres, ça ne coûte rien. 

Ensuite, armez-vous surtout d’un marteau, d’un arracheur de clou, de gants, d’une ponceuse portative (ou de papier de verre et de beaucoup d’huile de coude) et d’une petite scie sauteuse (ou d’une scie tout court, mais là aussi beaucoup d’huile coude). Il faut aussi prévoir de la peinture pour donner vie et couleurs à votre structure. Tiens, déjà là, je n’ai pas tout dans la liste !

Les outils sont importants dans ce genre de manipulation, car ce sont eux qui vont assurer la sécurité de ce que vous avez fait. Des clous mal arrachés, danger en vue. Du bois mal poncé, et ce sont des échardes à répétition. D’ailleurs, le succès de la construction en palette tient là. Manipuler de la palette à main nue, c’est se mettre des échardes sous la peau très régulièrement, mais c’est impensable avec un produit pour les enfants. Mais c’est en réalité un faux problème dès lors que l’on prend la peine de poncer, puis de peindre, correctement. Moralité : on ne fait pas tant d’économies que ça, mais on va bien s’amuser.

Comment faire une table en palette avec bac à sable intégré ?

Il faut commencer par désosser la palette pour obtenir les 8 traverses de longueur et les 3 de largeur. 

Avec 4 traverses, vous dessinez le fond de la cuve de votre table. De plus courts morceaux forment les 4 côtés du bas. 

Pour le couvercle, il faut un peu plus de largeur, donc il vous faut 5 traverses, toutes coupées à la même longueur. Vous en fixer 3 ensembles pour le couvercle amovible de la table.

Il faut faire ensuite la structure qui ne va reposer aussi que sur des traverses de palettes. Il en faut 4 coupées de façon biseautée pour relier la cuve de la table au sol.

Les 2 bancs vont se faire avec des longueurs de palettes que vous relierez l’un à l’autre avec une grande traversée, utilisée à la verticale. Et vous fixer la partie cuve de la table à cette structure pour obtenir la table finie.  Evidemment, gros coup de ponçage, de la peinture. Un petit secret cependant : prévoyez le double de ce que vous avez calculé niveau palette 😉